31 janvier 2008

Fuck planet earth

J'en pleure encore. C'est tellement drôle.

Christian, si tu trouvais les dernières photos drôles, tu vas te pisser dessus avec cette vidéo!


30 janvier 2008

Chuttt....

J'ai habituellement de la difficulté à mélanger musique et écriture sous peine de lacunes de concentration. En fait, c'est plutôt à cause d'un surplus de concentration entre mes deux oreilles que je ne peux écrire en même temps que la musique joue. Déformation de musicien? Entêté à entendre seulement ce que je veux entendre? Un peu des deux? Sais pas. Une chose que je sais par contre, c'est que mon ouïe sépare les instruments et les sons quand je m'assois dans une chaise musicale. Pas moyen d'entendre la musique comme un tout. Tour à tour, la batterie, la voix, les échantillonages, la guitare et la basse se relaient en jouant avec mes synapses comme dans un match de ping-pong. Mais je m'égare.




Depuis ce matin joue en boucle le CD numéro 2 d'In Rainbows, la toute dernière mouture de mon groupe fétiche. Oui oui, je parle du deuxième CD du coffret vendu depuis le début janvier 2008 et non des pièces que vous pouviez télécharger gratos du Web en octobre dernier.

Et putain que ça me transporte. Mais j'écris pas ça juste pour vous faire chier. Parce que je vous envoie le lien en pleine tronche, drette là, for your downloading pleasure. Mais le dites pas trop fort, j'ai une réputation de chien sale égoïste à protéger.

1, 2, 3, go! C'est par là...

Le fichier est un fichier compressé .rar et le mot de passe est http://partofthequeue.blogspot.com/

Richard

T'as beau t'appeler Richard pis posséder un motel, faut quand même pas exagérer!




via j'me souviens pus qui

27 janvier 2008

Et les finalistes sont...

Vous avez été des exemples de créativité pour le nom du chat et ça aura été un des meilleurs exercices que j'aurai jamais fait sur mon blog. Voici donc les noms qui passent en finale.


Martyr
Pito (comme dans chapiteau)
Moe (comme dans chameau)
Chat
Plywood
Heille
Boris (pour Vian)
Gastro
Kebab Méchoui
Wiki

Allez, un petit dernier effort. Quel est votre coup de coeur là-dedans?

Blasphémons en coeur

Y avait longtemps que je n'avais ri comme ça (Ah non, c'est pas tout à fait vrai, je me suis quasiment pissé dessus en regardant l'échange Paul Houde/Marc Labrèche dans 3600 secondes d'extase hier soir).

M'enfin, cette image m'a quand même fait passer une sacrée joyeuse minute à rire tout seul devant mon écran.



Via Menoum

21 janvier 2008

Dipatisme




Comme dirait le Prince Charles: J'ai une épée de dame anglaise au-dessus de la tête.

18 janvier 2008

Triple défi (la suite)

Alors voilà, nous en sommes à notre dernière journée du défi Une semaine sans écran. Voici donc, en grande primeur et pour vos jolis yeux, ce que donne 4 soirs à la maison sans télé ni ordi:



Vous savez quoi? L'expérience s'est avérée vraiment géniale. Autant pour le Nain et Chiiiiirie que pour moi. On prend du temps pour soi, pour nous, on se parle mais surtout, surtout, on s'écoute. Pour vrai! Pas s'entendre quand les autres font des sons, trop occupés et concentrés par ce qui se passe dans l'intangible électrifié. On partage les mots, on découvre la parole. Et on ressent les silences aussi...

Et même si l'expérience se termine ce soir, on planifie se réserver au moins une soirée par semaine, tous cathodes éteints, dès la semaine prochaine. Quand les fils se touchent, débrancher, c'est pas juste bon pour les arbres.

17 janvier 2008

Queoua?

La Fête des Neiges aura finalement lieu. Les employés de la Ville de Montréal auraient accepté une trève.





Une trève??? Fuck! On avait compris une grève!!!

15 janvier 2008

Triple défi

Avez-vous vu l'émission Enquête la semaine dernière? Une équipe de l'émission suivait un groupe de jeunes du primaire qui tentait de relever le défi de décrocher de la télévision, des jeux vidéos et de l'ordinateur durant 10 jours. Tout un contrat quand on sait à quel point ces derniers sont devenus une drogue dure, insidieuse et pas très cathodique.

Nous regardions ce reportage le Nain, Chiiiiirie et moi et calculions respectivement les heures que nous passions devant les différentes boîtes à images. Le choc, j'vous dis pas! Surtout lorsque le Nain a compté pas moins d'une cinquantaine d'heures passées devant l'écran à chaque semaine.

N'en fallait pas moins pour se lancer le défi. Pour les 5 prochains jours, les ordinateurs et la télévision doivent demeurer fermés dans la maison. Seules exceptions au tableau: Papa (c'est moi ça) a le droit de travailler sur le sien jusqu'à 17h30, le Nain a le droit d'utiliser son ordi au retour de l'école mais pour ses devoirs uniquement et on a le droit de suivre en famille 2 émissions à la télévision, Tout sur moi et les Lavigueur. That's it, that's all! Pour ce qui est du reste, pas touche. Pour la semaine qui vient, exit le temps où on ouvre la télé simplement parce qu'on n'a rien d'autre à faire. Pour la semaine prochaine, on va se parler dans le blanc des yeux jaunes.

Hier était donc la première journée de sevrage et bien que personne ne s'est mis à vomir dans les coins des pièces, c'est déjà le jour et la nuit dans la maison. Le Nain donne un coup de main aux tâches ménagères (il en fait presque trop) et on parle, on échange et on communique comme jamais on n'a pu le faire auparavant. Comme le disait l'ancienne pub du Club Med: Imaginez une semaine...

Je vous en donne des nouvelles.

10 janvier 2008

6 janvier 2008

Dipatisme visuel

Pour l'amateur de Cité Radio-Matante qui sommeille en vous



Voici MA radio au bouleau

2 janvier 2008

2008

Comme dans un mauvais film hollywoodien de bagnoles et de vitesse, j'ai vécu mon année 2007 à fond, faste et furieuse.

2007, année manégère. De vraies montagnes russes. Des sommets immenses, enivrants. Quelques escarpements. Mais tout laisse quand même présager que l'avenir reluit. Puis des crevasses. Des gouffres qui donnent envie d'abandonner. La peur de ne plus avoir de force pour escalader des parois à s'en défaire les genoux et les doigts. L'avantage des abîmes, c'est que ça arrête de descendre à un moment donné. Pas étonnant que tant de gens s'y laissent glisser. Un faux-pas, c'est tout ce que ça prend. Le reste se fait tout seul.

2007,
J'ai glissé
J'ai plongé
Je suis tombé
2007
Je me suis relevé
J'ai soigné des éraflures, pansé des plaies
Et j'ai sacré entre deux rires jaunes

2008
Fuck les souhaits amour/santé/bonheur. Bullshit. Je ronfle.
2008
Je vous souhaite de tomber. Je vous souhaite de tomber pour mieux vous relever. Parce que vivre, c'est apprendre à se remettre, chancelant, sur ses deux pattes en sifflant Merde, je suis en vie! Parce que se relever, c'est ce qui nous fait apprécier d'être ici, maintenant.

2008
Bonne vie! Now!