31 janvier 2006

Dipatisme

Au tout début:

Ce qui est le fun dans un couple, c'est quand tu apprends à te connaître.

6 mois plus tard:

Ce qui fait chier un couple, c'est quand tu apprends à te connaître.

29 janvier 2006

Or, dur de jouer avec les mots !

On marche candidement sur Christophe-Colomb pour se rendre au spectacle des Chiens à l'Hémisphère Gauche. La journée fut magnifique. Des effluves de printemps embaument ma ville et j'adore ça, sachant malgré tout que le temps joue à l'agace-pissette. Ce soir, l'air est particulièrement frais et bon. Un chien, perdu sur le trottoir, nous dévisage comme un plein sac de Milk Bones. C'est vrai qu'avec la fonte de la glace accumulée, y a rien comme des Gaine's Burger pis d'l'eau. Des papiers détrempés volent péniblement au ras le sol. D'autres débris épars jonchent le pavé. Puis, égaré sur le bas-côté, un enjoliveur nous salue de sa présence.

- Dis-moi, un cap de roue, c'est un pénis de rouquin ?
- T'es con...

27 janvier 2006

En avant-première !

Ma gang de chanceux ! Voici, en avant-première, le contenu de la compilation que vous obtiendrez gratuitement si vous assistez au mega-show des 15 ans de CISM le 17 février.
Tentant hein ?

23 janvier 2006

S'assassiner

Je coule
Je m'enfonce
Dans le bien-être
D'une incohésion
Dans des dédales
D’incompréhension
À force de jouer
Avec un gun dedans ta bouche
Tu finiras ben un jour
Par appuyer sur la gâchette

Faque tu regardes par en haut
Ces yeux
Mais tu plonges vers le bas
Ces mains

Du temps
Tout n'est toujours question
Que de putain de temps

À consummer ta vie chandelle
Comme un bâton de dynamite
Lui exploser sa petite gueule
À mettre ton âme en faillite
Parce que t'as
Profondément enfouie
Cette ostie d'peur qui te hante
Cette gigantesque plaie fumante
Qui fait lentement mourir tes jours
De sa douleur lancinante
De sa couleur effrayante
Noir
Que tu broies
Noir
Que tu vois
La profondeur de ton abysse
Que t'as toi-même creusé
T'empêche toujours de respirer
Parce que ton flegme
En kaléidoscopes sentiments
Finira par dévorer
Tout ce qu’il te reste en-dedans
Pis quand tu te retrouveras
Seul pis vide
Pis vide pis seul
À ce moment-là
Tu verras ben
Qu’avaler le vent
Remplit de froid
Que tuer ton coeur
Remplit d'effroi

22 janvier 2006

Territorialité (whatever)

Le gros crisse de cave dans le métro pis l'autobus qui accroche tout le monde au passage avec son backsack énorme là, ben aujourd'hui, c'était moi... Désolé... Avec une vingtaine de kilos de bouffe de camouflé dans le dos (lobela oblige), j'pouvais pas faire des miracles. Je veux faire ma part pour protéger l'environnement et j'essaie d'utiliser le moins de sacs de plastique possible. Désolé de vous avoir fait chier aujourd'hui. Ça arrive pas souvent. Au moins, je me console en me disant que faire chier le peuple, ça a l'avantage d'être biodégradable !

20 janvier 2006

Génération C

Moi qui croyais être de la génération X ! Ben il se trouve que non ! Je viens de découvrir que je suis finalement de la génération C. Oui, la génération C pour courriel. Voyez-vous, je n'apprécie pas particulièrement ce bidule bizarre en plastoc que l'on appelle "téléphone" (Appeler un téléphone, c'est étrange non ? "Allo ? Est-ce que je pourrais parler à Téléphone svp ?" Avouez que ça sonne bizarre ! Mouahaha, ça "sonne" bizarre... euhhh… ok je continue...). Je ne sais pas si c'est parce que j'ai trop donné en support téléphonique ou simplement parce que je me sens inconfortable devant ce dildo de la parole, reste que je préfère communiquer par voie de courriels que par voie anale vocale. Et qui dit courriels dit nécessairement MSN. Je vis une relation ambiguë avec MSN. J'adore pouvoir répondre à quelqu’un quand ça me tente. J'adore faire semblant de ne pas être là quand je le suis réellement. Et je rigole d'être là même quand je suis à l'extérieur de la piaule. Trépignez pas !!! Vous faites exactement la même chose ! Mais je déteste aussi ce truc sans âme ! Parce que c'est exactement ce que c'est: Un truc rempli d'absence d'émotion. Pas pour rien qu'ils ont inventé les émoticons ! (Parenthèse ici) (< - - - - comme ça oui - - - - >) (c'est cute un ptit clin d'oeil une fois de temps en temps mais de grâce, arrêtez de remplacer tous vos putains de mots par des icônes affreuses et gigantesques. Un moment donné, trop c'est comme pas assez). Alors je disais ? Ah oui, un truc sans âme... Parce qu'on aura beau y foutre toutes les maudites émoticons possibles, reste qu'en bout de ligne, t'as foutrement aucune idée des intentions ou des émotions qui animent ton interlocuteur. Pis les grimaces, un moment donné ça suffit ! Et ce n'est que la pointe de l'iceberg. Comment entretenir toutes ces satanées discussions que vous pouvez avoir simultanément ? Vous êtes-vous déjà vu dans une soirée, à parler avec quelqu'un de rénovation (mettons) et parler avec quelqu’un d’autre de politique en même temps (bon ok je sais, qui voudrait parler de politique dans une soirée à part Catherine ?) ? Ben c'est ça ! C'est à en perdre la tête !!! Le pire, c'est que t'as même pas le temps de te connecter que t'es envahi par toutes ces petites fenêtres qui clignotent dans le bas de ton écran. J'haïs ça !!! Mais v'savez quoi ? (ici je chuchote parce que ça vient de mon profond) Parfois, on se sent tout seul et on aurait juste envie que quelqu'un vienne nous dire un petit bonjour en passant. C'est toujours dans ce temps-là que ton ordinateur reste muet comme une mégataupe (de symbole Mt) ! Comme pour la saloperie de bidule en plastique nommé "téléphone". Probablement que les gens savent que je déteste parler au téléphone. Et ça doit être la raison pourquoi la sonnette ne retentit jamais chez moi. Et dire qu’il y a des jours où je capote parce que mon téléphone ne sonne pas…

Fait chier !

Ça, ça me fait vraiment chier: Les gens qui écrivent qu'ils ont rien à dire pis qu'ils ont pas d'inspiration. J'pus capable !!! Excusez-moi pour cette montée de lait soudaine. J'ai rien d'autre à dire. Manque d'inspiration.

19 janvier 2006

Dipatisme

Au bout du compte (en banque), la mesure de ton bonheur réel est souvent inversement proportionnel à la mesure de ton bonheur réer.

16 janvier 2006

Arghhhh !

What's next que je demandais ici hein ? Là, je le sais what's next. Ça m'a sauté en plein visage samedi soir dernier. En fait c'est pas à mon visage que ça a sauté. C'est plutôt au visage du mec d'une animatrice de la station que ça a sauté. C'était mon party de la rentrée de la radio samedi dernier. Y avait pas foule. On était peut-être une vingtaine d'animateurs/amis/conjoints/chums/blondes/de Guns and Roses (ok Slash de Guns and Roses a pas rapport ici) ramassés dans un tapon au petit bar le Passeport de la rue St-Denis.

Dans un coin, sur deux tabourets de bar en train de se frencher (ben non, c'était pas les tabourets qui se frenchaient ! Wèyons !), étaient cachés une animatrice de la station ainsi que son mec. Une langue dans une bouche est une situation tout à fait banale j'en conviens. Banale jusqu'à ce que j'aperçoive le balai surplombant la lèvre supérieure du mec en question. J'aurais pu crier au scandale, voire au mauvais goût, voire à un schtroumpf errant qui passait par là (mais y en avait pas de disponible) ! La chose est que, si vous connaissiez l'animatrice en question (un méchant pétard boum-bang), vous vous seriez dit exactement la même chose que moi: ¤st!e d'¢@£!$$e de t@b@rn@¢, le moustachu revient à la mode ! Fuck !!!... Ok, ça suffit là ! C'était rigolo au début le retour aux années 80 mais là, c'est vraiment plus drôle... Maintenant pardonnez-moi, je vais aller pleurer dans mon coin et aller y frencher un tabouret imberbe.

13 janvier 2006

Dipatisme

Prisonnier, enfermé avec toi, j'ai hâte que tu me mettes au pain sex pis à l'eau.

12 janvier 2006

Dipatisme

Vous bouffez vos loisirs comme du fast-food. Ne demandez pas après pourquoi vous n'êtes plus capable de digérer votre ennui

11 janvier 2006

Humour absurde de père en fils

Moi: Les planchers sont congelés. J'ai froid aux pieds dans ces bas-là.
Lui: Ah bon, moi j'ai froid aux bas dans ces pieds-là...

10 janvier 2006

Pitié

Dimanche après-midi
Lobela-Marie
Parti faire l'épicerie
1 heure plus tard
Panier rempli
Me pointe avare
À caisse d'la ptite Julie

Comme à toute bonne caisse qui se respecte, des dizaines de magazines trônent imposants, tentant tout potineux qui se respecte tout autant: Ricardo et ses pâtes molles, les idées de mon saloon, Ti-Clin de l'oeil, le Lundi - 6 pieds et 4 - 37 degrés - 4h30, Écho Verdâtre, Dernière heure: le magazine indépendant (Indépendant de quoi ??? Y s'crisse de ses lecteurs ?). M'enfin, des heures de ronflements en perspective ! Puis, directement à la hauteur de mes trois beaux ptits yeux trône en star le magazine du même nom: Star inc. En page couverture ce mois-ci, on y voit Naomi Watts en robe au vent. Je passe. Je préfère les brunettes. Puis dans le coin supérieur gauche, on peut lire dans un encadré rouge sang que le magazine contient ce mois-ci deux affiches géantes: Une de King Kong et une de Simple plan. Same difference que je me dis, les deux me donnent envie de me gratter la poche...

8 janvier 2006

J'ai mon voyage !

Scary non ?
Edit:
La note qui était est disparue ! Je ne sais pas si c'est parce que la mode ces temps-ci est à l'explosion de blogs ou juste parce que certaines personnes ont flushé leur sens de l'humour en même temps que les surplus de dinde de Noël. Si c'est le cas je vous dit:
De grâce, c'est juste des blogs !!! Arrêtez d'en faire des drames personnels ! Et apprenez à rire de vous-mêmes dac ?

Toi et eux et nous et moi

Pourquoi toujours essayer d'être quelqu'un d'autre ? Tu l'aimes pas ta gueule dans le miroir ? Tu les aimes pas tes gestes fantômes et inconscients ? Ton voile gris poursuit ton visage falsifié ? Tu crois vraiment que les gens t'aiment pour qui tu es ? Tu crois vraiment qu'ils en ont à cirer de toute façon ? Penses-y... Qu'est-ce qu'ils en ont à foutre de toi les gens ? Qu'est-ce qu'ils en ont à cirer de tout ce que tu fais pour te faire aimer ? Qu'est-ce qu'ils veulent de toi les gens hein ? Qu'est-ce qu'ils veulent réellement de toi ? La réponse est spectrale, terrorisante... Ils n'en ont rien à branler. Alors pourquoi ne sais-tu plus quoi faire pour te faire aimer ?

5 janvier 2006

Dipatisme

Le bonheur, comme le malheur, n'a pas le même goût pour tout le monde. En bout de ligne, ça dépend juste où tu mets ta langue.

2 janvier 2006

Maux-clés

Quoi de mieux pour commencer l'année que mes recherches Gougueules ! Bon ok, j'pourrais nommer tout plein d'affaires mais ça friserait l' obscénité. Alors on va s'en tenir au mots-clés du mois de décembre. ;-)

bobinette couillard (avec la ptite main dans l’cul pis toute ?)
comment faire pousser de la beu (après avoir tiré sa vache, Carmen veut pousser son beu)
fumer banane (vous devriez voir la pipe)
moi j'ai la noune qui pue (gna gna, moi j’en ai même pas de ça)
les plus beaux chansons de sheila (Non Sheila était meilleure pour conter des histoires)
â patrick dionâ (euhhh, présent ?)
la honte à poil dans les vestiaires (c'est joli une honte à poil ?)
une libanaise sodomisé (t'es donc ben chiche, Taouk)
gode en caoutchouc doux (avec du ptit poil dessus ?)
qui est-ce que je baise (je vote pour ta main)
faire un pet qui sent la marde (des pets qui puzent ? pfff, j’te crois pas)
gouine minou contre minou (des chats de fonds de cales pour en faire des marins gouines)
photo de chantal petitclerc nue (j’suis sûr qu’elle est bien roulée)
perte de virginité par une chaise (faut vraiment pas être à la bonne place au bon moment)
va chier chandail (c'est pas de la l'aine que ça sort)
fumer bàbà (plus facile à rouler que si on fume Babar)
cigarette fumer tu (merci arrêté non essaye-je)
lettre de la chanson on echange pas celin dion (même pas contre 2 boîtes de Tide ? Enwèye donc !)
sud conscient laisse moi une putain de chance (Sud conscient, ouest que tu t'caches)
grosse dinde cul (allez, avoue que tu veux te la farcir)
le moule de la poule c'est l'oeuf (moi qui pensais que c'était la robe sexy)
je veut ecouter la chanson je sais pas de céline dion merci (euhhh, non, bienvenue)
pouêt pouet rated (X-écrable)
paul martin sourire méprisant et moue (n'importe quelle photo fera l'affaire)
auto ecole gerbe (ou apprendre à conduire dans un char de livraison de fleurs )
de tes hanches à tes pieds je veux faire un long voyage (essaye de passer par la Chine)
0d 0a 09 0d 0aines talbi (Ines ? Ça va ? T'es pas un robot astheure j'espère ?)
menu cafétéria télé québec (du pain sec pis d'l'eau)
vote mon vomi (oui moi aussi les élections ça me donne envie de gerber)
beigne fourré a la crème (J'suis tellement tanné des mots clés qui parlent juste de cul)
satellites de glace d'uranus (encore ? arrêtez donc de chercher des sites de sexe)
pourquoi est-ce que j'aime l'hiver (parce que t'es un ostie de fou (ou un touriste français))
combien perd-on de peau (au pouce carré ou après une couple d'années de mariage ?)
a.n.p.e lormont 33310 (Bingo !)
alumbrado pobre skoda octavia (ah ben là, j'comprends pas comment t'es arrivé sur mon blog pantoute)
guitare avec gode au bout (to write a fucking good song or to play like a god ?)
quoi manger au lieu faire l'amour (C’est ce qu’on appelle bouffer ses émotions)
pourquoi on nait gallon (parce que t'as une tête d'eau )
deux minutes du peuple prout (Le peuple Prout ? Ils vivent en Indonésie eux ?)
comment faire pour sodomiser une femme et lui faire aimer ça (respecte là dans ses choix connard)
fille qui s'en foutent quand on les baisent (ah oui ? ah ok. Ben coudonc, va voir ci-haut)
of yog-sothoth (stie, en quelle langue ils parlent ceux qui atterrissent sur mon blog ?)
d'la morue la bolduc (j'ai un merlan dessus la langue qui m'empêche de turluter)
je me suis acheter un gros gode (ben qu'est-ce tu fais à ton ordi debord ?)
patrick dion idiot (Hahahaha ! Vous êtes absolument au bon endroit)
â vente priveeâ (tu cherches Patrickâ dionâ aussi ?)
j'ai tellement froid qu (que tu viens de te solidifier sans terminer ta phrase ?)
ben retrouvez les phrases (j'les ai vues, elles sont parties par là ---->)
qu'est-ce ca me'donne (d'apprendre à écrire)
contre la mal bouffe dans le cafétéria (va à la cafétéria de Télé-Québec)
fait chier l ordi n importe quoi je veux rire (ça a marché pour moi en tout cas, merci)
tu me fait chier poeme d'amour (c'est l’amour fou ça !)
que faire pour faire pousser les ongles de vitesse (essaye en arrachant la peau sur le bout de tes doigts)
comment faire pousser shit (voir sodomie)
urinoirs du metropolitain (c’est vrai qu’avec le trafic astheure, t’as le temps de pisser dans tes culottes avant d’en sortir)
translate parce que (because tu no catché nada pantoute ?)
je ne doit pas m'amuser passé composé (non parce qu’y faut vivre au présent)
what does comment ta pelle tu mean (how does your shovel kill ?)
comment friser les légumes (moi j'essayerais pas avec une permanente en tout cas)
homme banane pascale (honnnn, ben coudonc, lâche pas la patate banane)
passe compose for le monstre ne sort pas du cave (ça dépend si le cave en question est vraiment laitte)
quand il la sodomise elle le regarde droit dans les yeux (wow une contorsionniste)
comment developper son sens de l'humour (installe-toi un compteur Xiti)
montre moi ton trou du cul (voilà... tu le vois ? Non ? ah ben...)
la poupée qui fait non accords (ben elle fait non ou elle est d'accord ?)
suce moi la raie (demandez ici, il est rendu bon là-dedans)