30 décembre 2005

Remaniement ministériel

À partir du 15 janvier 2006, Mal de blog change de case horaire. Hé oui, votre émission favorite sera maintenant diffusée le dimanche matin, de 10 heures à 11 heures.

Vous pensez quoi de ça vous autres ???

29 décembre 2005

80's pochement revisité

Après le retour triomphal du turquoise, du rose nanane, des bottes de pouèle pis des coupes de cheveux en rideaux de teepee indien, à quand le retour des dés en minou, des chandails dins pantalons, du Final Net en moton dins cheveux pis des Chevrolet Chevette brunes ?

Tabouère ! Sivouplè !!!

N'importe quoi (mais on embarque pareil)

Pourquoi pas ! Tant qu'on verra pas apparaître la crevette acadienne (mieux connue sous le nom de Wilfred).

On vote ici !

28 décembre 2005

Grande gueule de saoulon

Plus ça change, plus c'est pareil ! Merci Laurie (la langue pas brune) !
T'es pas de taille Laurie !



27 décembre 2005

24 décembre 2005

Nawouelle

V'savez quoi ? J'suis fait bizarre. Ben non j'veux pas parler pas de mes fesses ! Je veux parler de Noël. Vous mêlez toute... En tout cas. Voyez-vous, je déteste Noël. Ça a presque toujours été comme ça. Auparavant, j'essayais d'être animé d'un esprit des fêtes pour le bonheur de mon fils. Maintenant, je n'ai même plus besoin de me sacrifier pour lui faire plaisir. La ptite famille qui trippe autour du sapin en ouvrant la dinde à minuit pis en mangeant les cadeaux jusqu'à ce que la bouche te déborde, non merci. J'ai déjà donné. De toute façon, Gab est maintenant assez vieux pour comprendre que j'aime pas ça Noël ! Il est même pas là en plus aujourd'hui pour s'en rendre compte. Il est parti chez sa mère hier soir. Mais détrompez-vous, je n'en suis pas du tout triste pour autant. Il va être avec moi demain. Ce soir, je vais me faire un cinoche et aller prendre une bière entre amis. Et ça me rend fort heureux.

Pourquoi j'aime de moins en moins Noël ? Il y a bien sûr cette surconsommation qui me donne envie de gerber. Ils parlaient aux nouvelles hier des milliards de dollars qui sont dépensés en ce merveilleux temps d'endettement ! C'est complètement insensé ! Et moi qui croyais que les gens étaient de moins en moins superficiels et matérialistes ! Well, I was in for a surprise ! Ostie qu'c'est le fun le temps des fêtes hein ? Tchique tchik ! Une autre chose qui me pue vraiment au nez, c'est cette hypocrisie malsaine qui se passe dans certaines familles où l'on se serre la main pis on s'embrasse le 25 et on se plante un couteau dans le dos le 26. C’est maintenant ça couper la dinde.

Mais il y a une chose que j'ai comprise cette année par contre. Auparavant, je chialais contre la Guignolée qui distribuait des paniers de Noël aux familles les plus démunies en disant que c'était de l'hypocrisie sociale de leur donner à manger dans le temps de Noël et de faire comme si la pauvreté n'existait pas le reste de l'année. Je crois encore que certaines personnes se confortent dans l'idée d'avoir fait leur part en ayant donné une canne de bines annuelle. Ceux-là, je les salue de mon doigt le plus long et le plus habile. Mais je crois maintenant que ces paniers viennent réellement mettre un baume temporaire sur certaines plaies financières.

Donc, Noël n'a plus aucune signification pour moi. Ni religieuse, ni familiale, ni sentimentale. Noël ne revêt pas non plus des airs magiques et féeriques. Alors pouvez-vous m’expliquer ce que je fous là à essayer de vous souhaiter un magnifique Noël ? J'imagine qu'on doit avoir une couple de milliers d'années de brainwash judéo-chrétien à se débarrasser. Ou peut-être est-ce tout simplement la journée idéale pour vous dire à quel point je vous aime et je vous apprécie.

22 décembre 2005

Entendu

Les Fêtes, c'est un peu comme les boules chinoises. C'est ben le fun au début mais un moment donné, t'en as plein l'cul !

20 décembre 2005

Dipatisme

Le bonheur à deux c'est quoi ?

C'est être heureux avec soi-même et avoir quelqu'un à nos côtés pour nous rappeler qu'on l'est.

19 décembre 2005

Légende de Noël

Ce n'est pas Jésus qui est né à Noël mais bien un prêtre nudiste indien du Québec. Vous ne me croyez pas ? Moi je vous dis que l'abbé naquit est devenu le moine Allaire.

17 décembre 2005

Dipatisme

Si c'est en forgeant qu'on devient forgeron, est-ce que c'est en mordant qu'on devient moron ?

14 décembre 2005

Mensonges et trahisons

Avec W., ça n'a pas été compliqué... Dès les premiers instants, on sentait le parfum de la complicité dans l'air. Un peu de drague mais plutôt innocente. Celle-ci assurément attribuable aux effluves d'alcool flottant allégrement dans l'air du bar enfumé. Non, ce n'était pas vraiment de la drague. Quelques sourires, de la spontanéité, des clins d'oeil. Mais surtout du véridique et de l'authentique. What you see is what you get ! Pas de mensonge. Pas de vantardise. Ce soir-là, je n'ai pas pissé le plus loin. Et c'est ce qui lui a plu. Inévitablement, elle recherchait du vrai dans ce monde de faux. La soirée s'est consolidée par un échange espiègle de courriels. Un peu comme des enfants qui s'échangent leurs premiers baisers; un peu à la course, les mains dans le dos.

Les plus belles relations que j’ai vécues au fil des années ont été celles avec qui j'ai joué franc jeu avec la fille dès les tout débuts. Peu importe que ça ait duré une nuit, un mois ou un an, l’intégrité, l’authenticité et la véracité ont toujours fait en sorte que je me suis imbibé de leur souvenir comme une éponge. Elles font toujours partie de moi et elles me complètent encore aujourd’hui. Les filles que j’ai tenté d’impressionner m’ont toujours filé entre les doigts. J’imagine que ça ne fonctionne que pour certains. Faut dire que j’ai pas grand-chose à impressionner non plus.

Malheureusement, parfois les mensonges viennent après. J'ai menti à certaines et j’en suis peu fier encore aujourd'hui. Je crois par contre en avoir payé le prix. Très cher dans certains cas. Aujourd'hui, je crois qu’elles savent que j'avais tenté de joindre le bonheur par les deux bouts. Mais le noeud de mes espoirs s'était plutôt refermé sur mes doigts filants. Personnellement, je crois m'être rattrapé pour les mensonges éhontés qui se sont échappés de mes lèvres, ces lèvres qui n'en croyaient pas un mot. Un jour, quand je serai grand, je vous jure que toutes mes relations seront vraies.

12 décembre 2005

De la solitude (oui je sais)

Karkwa en background, des ptits motons de biscuits collés entre mes dents, des écales de pinottes qui jonchent le sol directement sous mes pieds, j'ai le regard scotché au tube cathodique de mon écran d'ordinateur depuis une couple de semaines. Arghhh, une vie est si vite passée... Mais est-ce que je vais m'en plaindre ? Pas du tout ! Mais putain que j'me sens coupable de me pogner le cul de la sorte, même si j'ai amplement mérité ce temps pour moi (ne le mérite t'on pas tous ?). J'avais dit que j'en profiterais pour écrire. J'écris mais pas aux bonnes places disons. Je fous pas grand chose à part aller nager 3 fois par semaine (non mais vous vous imaginez le cul que j'aurais si je ne faisais pas au moins ça ?). J'ai pas un cadeau de Noël d'acheté encore. Faudrait que je me pince une fesse pour avancer mais pour ce faire, faudrait tout d'abord que je les lève de mon siège, ce qui semble me demander des efforts surhumains ! D'autant plus qu'on se les gèle aujourd'hui. Y fait frette juste à regarder Météomédia. Ok je sais, c'est pas une raison pour pas regarder Météomédia. Non mais ils engagent leurs présentateurs-trices (leurs présentateurs tristes ?) sur le look niais et imbécile de leur sourire ou quoi ?

- Hihihi, qu'elle s'esclaffe la conne plantée devant un nuage et un soleil en carton...

Je cherche le "mute" sur ma manette de tivi. Shit, même sans son, ils ont l'air épais... Crisse ils annoncent -30 à Val d'Or !!! Tabar.... Stie j'haïs l'hiver. Pis moi qui voulait justement sortir cet après-midi ! Ben coudonc, j'pense bien que je vais rester à la maison d'abord. Bon, qu'est-ce que je disais déjà ? Ah oui, j'ai de la difficulté à bouger mon cul de ma chaise. Merde, le disque de Karkwa vient de finir. Attendez minute, je reviens.
.
.
.
.
.
.
Tiens, Portishead, ça fait un boutte ça. Vendu !... Partez pas je reviens.
.
.
.
.
.
.
Ok, vous êtes toujours là ? Wow j'suis surpris ! Bon, j'voulais pas vous relater ma vie palpitante (oups, t'as un ptit peu de bave à la commissure de tes lèvres là... non encore un peu... ouais plus à gauche... voilà c'est bien ça). Je m'étais dit que ça serait une bonne idée de revenir sur mon billet d'hier sur la solitude. Parce qu'en effet j'me sentais un peu seul à mon réveil mais le sentiment s'est dissipé plutôt rapidement quand j'me suis rendu compte que personne ne me faisait chier parce que ça faisait une heure et demie que j'étais assis à mon ordinateur à bavarder avec Gérard. L'idée de ce billet était plutôt basée sur le fait qu'alors que je me morfondais sur mon pauvre sort en faisant mon café du matin, j'ai reçu au même moment un éclair de lucidité à la gueule qui me disait que bien des gens étaient prêts à faire n'importe quoi, voire sacrifier leur intégrité, leur authenticité et leur convictions les plus profondes simplement pour être avec quelqu'un. Même quelqu'un qui les laisserait complètement tiède ! Et j'ai trouvé ça triste, très triste. Pour eux. Pour moi qui l'ai fait plus souvent qu'à mon tour. Pour les gens que j'ai blessé à mon éveil, constatant que je m'étais trompé. Pourquoi est-ce que certaines personnes ont tant besoin des autres pour vivre ? Pourquoi est-ce que je me suis oublié maintes et maintes fois pour ne pas me retrouver seul ? Pourquoi notre intégrité descend-elle aussi vite que la queue nous monte ? Pourquoi a t'on si peur de cette foutue solitude ?

Dipatisme

À chaque jour, la mort suit son cours

South Pat

Non mais faut vraiment avoir rien à foutre !

Perdez votre précieux temps ici

11 décembre 2005

Solitude revisitée

Il y a des matins comme ça où je me sens seul. J’aimerais être capable d’expliquer la raison pourquoi ça arrive comme ça, subitement, sans crier gare. Je me réveille en tournant sans cesse dans mon lit. Et là, mon esprit s'emballe. Et plus il s'emballe plus je me sens seul. C'en est oppressant. Le cerveau embrumé et le coeur en miettes je me lève. Ça commence vraiment bien une journée... Une chose que je déteste quand j'éprouve ce sentiment-là, c'est que j'ai l'impression que je pourrais faire les pires bassesses pour ne pas me retrouver seul, accepter n'importe quelle situation juste pour avoir un dos à coller en me réveillant le matin. C’est fou tout ce qu’on est parfois prêt à accepter juste pour avoir quelqu’un qui nous caresse la main. Je ne suis pas certain de la provenance de ce sentiment. J'ai longtemps pensé que c'était parce que je m'étais retrouvé longtemps seul dans mes années adolescentes, ces années si critiques dans une vie. N’est-ce pas durant cette période que la confiance en soi vient cimenter les structures de notre vie ? M'enfin, est-ce que ça changerait vraiment quelque chose que j'en connaisse la raison ? Je ne crois pas non…

Je me réveille donc ce matin avec un arrière-goût de solitude en bouche, un arrière-goût de cendres qui doit expliquer toute cette poussière dans mon lit. Je me lève et vais me faire un café. Le sentiment est omniprésent. Ça me fait chier. J'avais pas envie de ça ce matin. Malgré le fait que le nain soit à jouer dans sa chambre avec celui d'en bas, malgré le fait que j'entende des voix, des bruits et des murmures tout autour, malgré le fait que j'aie hâte d'aller ouvrir mon ordinateur pour faire ma tournée matinale sur la sphère et aller récupérer mes emails, j'ai ce sentiment qui me taraude l'âme. Je m'assois à mon bureau et appuie sur le bouton "Power" de ma carcasse technologique. J'entends le vrombissement du ventilateur qui démarre au quart de tour et l'écran clignote et scintille de tout son phosphore. Blogline s'ouvre et MSN l'imite: Vous avez un nouveau message dans votre boîte de réception. "Fuck, juste un ?" I hate sundays. Je clique sur la boîte de message qui vient de s'ouvrir dans le coin inférieur droit de mon écran avec autant de passion qu'un ado de 13 ans. Ma boîte de réception Hotmail s'ouvre et j'aperçois LE message en question: Get your college degree...

Fuck you and have a nice day ! Stie j'me sens tout seul...

9 décembre 2005

Attendrissement

Bon, après Donnez au suivant qui me fait brailler, vlà que je trouve que c'est beau la neige dans les arbres... Ouep, j'suis vraiment dans marde...

8 décembre 2005

In et Out

Tel que demandé, il me fait plaisir, monsieur, madame, les orangs-outans, les plats Tupperware de vous soumettre mes tendances blog 2006. Veuillez noter que le brun n'est pas à l'honneur ce printemps. Veuillez agréé comptable, l'expression de mes sentiments trouves-tu que ça sens-ti m'man et de ma face expressive, amen !

Out:

Les Google requests à plus finir
La drague baîllante entre blogueurs
Les phôtes d'ortograf
Les gens qui écrivent des billets et qui relatent qu'ils ont rien à écrire
Les blogueurs qui veulent écrire un roman
Les chicanes pis le boudage par blogs interposés

In:

Mal de blog !
Mal de blog !
Mal de blog !
Mal de blog !
et bien sûr Mal de blog !

Si ça vous chante, faites un Éric Salvail ou une René-Claude Brazeau de vous-même et laissez-vous aller !

7 décembre 2005

V 2.0

Parce que ça vous a bien fait rigoler la première fois, je vous partage la version 2 de ma fiche Réseau-Guimauve. Revue et améliorée, sans gras trans, sans cholestérol, faible en sodium et avec un bon goût de croquant de viande, ces bouchées feront assurément la joie de toute la famille. Bon appétit:

Eille toi !!! Oui oui, toi là..... Non pas toi (hishhh... ta mère était jument ?). Oui toi, l'autre à côté ! Ah pis, laissez donc faire ! Voici mes "Reflets de Réseau Contact" à la place:

Bongoure, j'e suie une jeunes maman qui cherche l'amour étarnelle amen ! (ah mon Dieu, réveillez-moi quand ça va être fini)

Bonjour, nous sommes un couple de Brossard et madame veux baiser toutes les filles de réseau parce qu'elle pense que peut-être, des fois ça s'pourrait peut-être qu'elle découvre peut-être par un quelconque hasard total et étrange qu'elle est peut-être bisexuelle et assurément que ça ferait surtout ben mon affaire à moi ! (madame ne sait pas en fait que j'ai une fiche ici mais chuttt, faut pas le dire)

Bonjour, tu suçes-tu ? (Des commentaires ?)

Bonjour, je suis à un âge où j'ai fini de faire la vie. Je rêve d'une maison en banlieue avec un chien en banlieue, un bébé en banlieue et un mari en... moyens pour pouvoir goûter ma vie poche à fond. Je n'aime pas la ville et c'est pour ça que je préfère sacrer pendant une heure à tous les matins à bord de mon Hummer sur le pont de l'autoroute 15 et aller ainsi polluer votre air en laissant tourner mon moteur au ralenti durant 20 minutes. (tout le monde sait qu'un Hummer à Montréal, c'est extrêmement nécessaire pour, euhhh, euhhhh, je sais pas pourquoi...)

Bonjour, j'aime le bon vin rouge, le bon vin blanc et pourquoi pas tant qu'à ça le bon vin bleu avec des ptits pois roses. J'aime ça que le vin soit bon parce que sinon ça goûte pas bon !!! J'aime bien les restos poches aussi parce que je trouve qu'il y a trop de monde dans les bons restos. (On aime tous ça des affaires poches dans vie non ?)

Bonjour, je reste à Bagdad et j'aimerais déménager au Québec. Je me doute qu'il doit bien y avoir une conne de service ici qui désire épouser un jeune extrémiste pour pratiquer l'excision dans la joie. Il n'est pas nécessaire que l'on se rencontre avant mais répondez tout de même par milliers à toutes les lettres préfabriquées que je peux envoyer dans une minute ou rejoins-moi au www.allahestgrandjustequandcafaitmonaffaire.com

Allo ! Si tu cherches quelqu'un de cultivé, c'est moi. J'ai toujours pensé que Benjamin Moore était un grand peintre.

Hey allo ! Je suis un artisssssse. Je fais des ptites brouettes en plastique en gossant avec des cups de crème en écoutant StarAcadémie et en fumant du macramé ! Tu peux m'écrire à www.wilfredestmonidole.ca

Hey ! Allo ! Tu cherches un sportif ? Je suis ton homme ! J'ai les doigts du pouce super musclés à force de peser fort sur les pitons de ma manette de tivi !

Celles qui n'ont aucun sens de l'humour, celles qui ne savent pas lire entre les lignes et celles qui ne comprennent rien à l'ironie, passez tout droit, passez go et réclamez une ouverture d'esprit....


Alors, vous pensez toujours que je me tire dans le pied ? Hahaha !

4 décembre 2005

À l'aveuglette

Nous sommes en 2005 après Jésus-Christ. Nous croisons Pat Dion qui a eu la chance de réaliser tous ses fantasmes. Tous ? Non ! Un fantasme peuplé d'irréductibles pensées résiste encore et toujours au réaliseur. Et la vie n'est pas facile pour les images d'orgies romaines des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petitbonum... Oups, je m’égare là...

J'ai eu la chance, contrairement à la plupart des gens que je connaisse, de réaliser presque tous mes fantasmes. Et je dis bien presque. Il y en a un que je n'ai jamais réalisé. Un tout petit fantasme tout simple et tout bête. Vraiment rien d'extravagant: pas de jambes en l’air à ne plus compter, pas de déguisements tous plus inimaginables les uns que les autres, pas de lieux totalement féeriques, pas de cuir, de latex ou de gros bourreau poilu. Non, rien de ça. La quasi-platitude totale quoi. Mon fantasme presque ronflant est de baiser avec une inconnue rencontrée au détour d'un hasard quelconque sans qu'aucun mot ne soit échangé. Pas un "Chuttt", pas un "Ah ouiiii", pas un "Chez toi ou chez moi ?". Rien du tout. Nada ! Le silence en guise de pré-préliminaires… Bon où est-ce qu'il s'en va avec ça vous demandez-vous ? Là où je veux en venir (ah non tu viens pas déjà ?), c’est que ce fantasme-là ne se réalisera assurément jamais. Pourquoi ? Simplement parce que je suis parfois myope-pop-pop, comme une taupe-taupe-taupe ! Je ne vois rien du tout ! Un aveugle dans un champ de braille. Même les invitations zéro subtiles me passent sous le nez à vitesse grand V ! La preuve: Vous auriez beau me mettre une immense bannière sous les yeux que je ne serais même pas capable de la déchiffrer ! Comment alors décoder un regard si je ne suis même pas foutu de décoder ceci :

- Tu veux venir prendre un café pour terminer la soirée ?
- Euhhhhh… (ajouter ici l’image du doigt dans le nez)

Bon ok, j’exagère un peu. Mais si peu. J’ai parfois l’impression que j’ai vraiment un bandeau autour des yeux. Et croyez-moi, je ne m’en sers pas du tout pour un trip BDSM.

3 décembre 2005

Phrases assassines

Je sais pas si c'est comme ça pour vous autres, mais de mon côté, j'ai parfois des phrases "assassines" qui m'éveillent le matin. Venues de nulle part, elles apparaissent comme ça, subitement, sans s’annoncer à grands coups de tambours et trompettes. Des phrases qui tuent juste parce qu'elles sont parfaites. Le sentiment que j’éprouve quand je m’éveille ainsi est tellement fort que je ne suis jamais capable de me rendormir. Évidemment, pour ne pas oublier ces phrases, on se les répète sans arrêt, ce qui nous garde assurément de se rendormir. Tout est tellement beau et parfait quand on a l’esprit encore embrumé. Par contre, au fur et à mesure que je m’éveille, la phrase sonne de plus en plus banale à mes oreilles comme si le fait de retrouver conscience enlevait toute magie à la citation. Ben c'est exactement ce qui m'est arrivé ce matin à mon éveil. J'ai tout d'abord crié au génie et peu à peu, conscience aidant, j'ai trouvé cette phrase de plus en plus ordinaire et banale. Je vous la partage tout de même en prenant bien soin d'y apposer un copyright, au cas où elle s'avérait être pas si pire que ça (stie qu’chu crasse pareil):

Le train, immobile contre le boulevard des longues étreintes, démarra sans crier gare.

Euhhhh, c'est poche ou c'est pas si pire ? Je me relis là, pis je ne suis vraiment plus sûr de rien ! La seule chose que je sais, c’est que j’ai tellement aucune idée pourquoi cette phrase est apparue entre mes deux oreilles !!!

1 décembre 2005

Maux-clés

Fuck, va falloir que j'engage quelqu'un à temps plein juste pour faire le tri dans mes mots clés astheure ! C'est de pire en pire à chaque mois ! 1315 à débrousailler ce mois-ci ! Arghhh ! Une chance que je travaille pus !!! ;-)

mon ami guignol (C'est même pas ton ami)
chattes et culottes mouillées (Tiens Pascale, on vient de me refiler tes mots clés)
entendre jouir (Haaaa ouiiiiii.mp3 ?)
comment sodomiser un homme (ça doit pas mal ressembler à une fille j'pense)
j'ai 18 ans et je baise chez mes parents (j'ai toujours su que les parents se faisaient fourrer par leurs jeunes en bout de ligne)
ongles rue amherst montreal (on trouve vraiment de tout à Montréal astheure)
crème pour virginité (Certainement pas du KY)
mangé des gaspésiennes (et ça goûte les fruits de mer ?)
jour de fete-grenouille (24 juin ?)
envie de pété le cul a de grosse cochone (prout prout prout que je t'aime ?)
viagra chu pus capable chanson (c'est pas fait pour quand t'es pus capable de chanter)
j'ai 14 ans et je voudrais regarder des vidéo de cul (pis c'est quoi le mot magique ?)
resultats des votes dans outremont juin (je sais pas mais on s'est sûrement fait fourrer)
petite patate choix radio x (c'est un gros navet qui travaillait là non ?)
je me suis faite sodomiser par un inconnu (C'est ça le problème quand tu te fais prendre par en arrière, tu les reconnais jamais)
paroles et je reste planter là (Savez-vous planter des choux ?)
femmes tout nus des portes des salopes qui suis (Euhhhh, perdon ?)
maison de diane à ostie (j'pense qu'y fautque tu tournes à gauche tabarnak !)
la pré-ado a 12 ans (C'est habituellement un bon âge pour commencer sa pré-adolescence)
image de celine dion nue (Es-tu vraiment sûr de vouloir voir ça ?)
photo de fille nue ottawa (voir ci-haut)
je viens de vomir (mais qu'est-ce tu fous à ton ordi debord ?)
la chanson ton visage maquillé de joies (ça doit être la toune de Ronald Mcdonald)
mais que vois-je (je sais pas ! dis-moi tout de suite !!!)
ecouter la chanson jesus doesn't want me (might be because you're an idiot)
comment pousser du poils (tout d'abord se mettre derrière et le poil et pousser vers l'avant)
mais veux-tu m'dire qu'est-ce qu'on cherche (je sais pas mais t'es sur la bonne voie !)
paroles de on s'en calisse (on s'en câlisse ?)
qu'est qui rime avec manger equilibré (manger sur une patte en faisant tourner un ballon sur ton nez)
tivi-reveille (c'est les nouveaux tivi dinn(zneuv)er)
comment sont découvert les bonbons (en enlevant le papier qui les enrobe d'habetune)
tu ressemble a une chips (ça doit expliquer tes cheveux gras)
un mec roulait à (... ??? à s'en faire mal ?)
dompierre sodomiser (Stephhhhh ??? Youhouuuuu ???)
j ai la noune qui pu chanson (j'sais pas pour toi mais moi ça me donne pas le goût de chanter)
lavage de colle sur le pet (euhhhh, reperdon ?)
allez ouvre bien tes fesses (ah ok, ça c'est clair)
joe et sa grosse bite poilue (G.I Joe et son gros gun va à l'armée)
mange moi noune (je préfère quand tu m'appelles mon chéri)
ostie janvier février mars char (les douzes mois de l'année, sont janvier février, mars avril, mai bagnole juillet)
boutiques police américaine (Bon, y vendent des polices astheure ! savent vraiment pus quoi inventer les amaricains)
la poupée qui fait non surplus (c'est une poup-é-ée, qui fait non non non non non surplus)
ma blonde vient de me crissé la (ça doit pas être à cause que t'es un cancre hein ?)
c'est quoi le sentiment que chantal petitclerc a vecu (je sais pas mais... Hey ? Salut Chantal ! Ça roule ?)
regardé les enfant qui sont sourd de 2005 (c'est-tu comme écouter les enfants qui voient rien ?)
une photo sur une fille qui a 13 ans téte au pied (elle a la photo sur la tête ou sur les pieds ? Fuck j'comprends rien !)
je veux les lettres chinoises devant mon nez (tu penses que tu vas les lire mieux si tu les as dans face ?)
los angeles n'etais qu'un début (non c'est pas fini... L.A. qu'un début...)
z avez pas vu ma vache chanson canada (Sheila Copps a pas arrêté de faire de la politique ?)
c'est pas juste de ka (Non bon ! Euhhhh, ok ! Mettons...)
dessin en tout genre vomi (C'est le vomi ou le dessin qui est en tous genres ?)
tu pu tu sens la morue des que je t'es vu je t'es pris pour mon cul (Hahahahahahahaha ! Stie qu'est bonne !!!)
passe compose je m'amuse (Moi j'aime mieux m'amuser au présent mais bon, j'suis étrange des fois)
comment se faire sodomiser sans avoir male (essaye avec une fille)
quoi manger a place de chips (mange donc d'la marde !)
chattes croustillantes (mais lavez-la très chère)
faire pousser ble sur coton avec enfant (stie ça s'en vient compliqué pour tricotter une paire de mitaines)
allo il n'y a pas de brigitte ici chanson (na na na, il n'y a pas de Brigitte ici, na na na... euhh ok, ma gueule)
grosse salope se faire trancher par un cheval (La revanche du cheval haché)
motard prout prout prout que je t'aime (boum boum boum que je t'explose la gueule)
vers ou prause (j'pense que je vais choisir le troisième)
montre moi ta noune (tiens, elle est )
cafetiere argent mongol (euhhh, rereperdon ?)
2 mecs qui bouffe les couille (sont demandé à la réception du Cirque du Soleil)
decouverte masturbation famille (Hey les enfants ? V'nez ici, pôpâ a ketchose à vous montrer)
qu'est ce qui y a de bien sur internet quand on se fait chier (écrire des requests étranges ?)
étron enrobé (c'est chier enveloppé)
regarder en entier le film spiderman (faut vraiment être fait fort)
femmes parlant de talons qui tuent les pieds (haut les pieds ou t'es morte)
je ne peux plus vivre la mort me hante (cool, t'as de la suite dans les idées)
je t'aime en corde celine dion (en cordes vocales ou en corde pour se pendre ?)
je ne sais pas pourquoi what does that mean (I don't know why qu'est-ce que ça veut dire non plus)
tu as toute mon admiration (Moi aussi je t'aime Pat B.)
qu'est-ce que j'peux bien faire pour mieux vous causer (utilise le téléphone au lieu de Google, c'est un bon début)
what does merci beaucoup mon amour tu est très gentil mean (I don't know but I love you itou)
poeme c'est pas parceque tu fume que je t'aime pas (non, c'est juste parce que tu pues d'la gueule)
est ce vraiment fini entre lui et moi (à en croire le fait que tu l'écris ici, j'dirais oui)
surtout venant (de Rigaud)
témoin jéhovah à bulle (Ouiiiiiiiiii !!! Bulles, envolez-vous pis disparaîssez !!!)
traduction je vais bien en polonais (Come on come on do the solidarnorsk with me)
je ne sais pas je ne veux pas et je reste planter la (ok mais moi j'vas y aller si ça te dérange pas)
avec les filles je ne sais pas what does it mean (penche-toi and look if there is a petit trou)
voir le nombril d'une femme flic (c'est ça un trou d'beigne)
pourquoi courons nous apres le bonheur (parce que si on marche, ça prend trop de temps)
une description de moi mes loisirs (c'est certainement pas écrire en tout cas)
beau cul et grosse turlute (J'ai une fesse sur la langue qui m'empêche de turluter)
signe religieux walt disney (Au nom du Walt, du fisc et du saint-drillon)
comment faire quand on est constipé (ben ça dépend ce que tu veux faire. Si c'est pour faire du pouce, ça change pas grand chose)
perle pas cherre (mais perle surtout pas trop fort)
comment aller à dion (passez go et réclamez 200$)
trois accords laids (Mettons Mi-Fa-Dur)
trou d'en fou (Euhhh... (chu rendu à combien de perdon là?))
les mots qui font penser à noel (dépression en est assurément un)
quelle couleur mettre dans un salon funéraire (Honnnn, on essaye tu rose pour le fun ?)
jeune fille mineur qui se fait sodomiser avec petit pied (Petit-pied le dinosaure ? Ayoye !!!)
tabarnac quand ca sent la marde (ça pue en ostie)
il y a une vie après les chips (pas pour moi)
se mettre dans marde en lecons (1ère leçon, prenez un peu de marde...)
nombril qui pus mes mousses à moi sentent (menoum menoum)
ont sen calisse (je n'aurais pas su si bien dire)
comment faire des chips sale (ben on peut les rouler dans bouette avant)
bon plan cochonne sur lilli est rapide (c'est pas Lilli qui vient vite, c'est Pascale...)
indienne nu qui suce (le calumet de la paix bien sûr)
cul nu avec poils sans poils (Ben avec ou sans ? Branchez-vous stie !)
grosse dinde sexy (Pfff, Pauline Marois est même pas sexy)
mots eclates (Pop !)
johnny farago dans tes yeux amoureux (Ah ouiiii, fais-moi mal Johnny)
est-ce que les femmes sont magiques (Mezzant ! Moi, elles arrêtent pas de disparaître de ma vie)
chips bleu (t'as pas pensé qu'elles étaient peut-être passées date ?)
phrase qui dise je t'aime (essaye "Je t'aime" ou "ousskié mon souper ?")
qui qu'y (kiki le ptit oiseau)
nombril qui sort (doit pas rentrer plus tard que minuit)
foyer progressif (tu commences avec un foyer pour pré-retraités pis tu finis dans un four crématoire)
www.beaux (point conne ?)
sergent bigras (cééé slawwww)
quand le soleil dit bonjour aux montagnes midi (c'est pas à 6 heures du mat qu'il leur dit bonjour ?)
qu'est ce que le trekking (ben, tu prends un vulcain pour commencer pis après tu le fais marcher)
comment faire pousser sa beuh (sa quoi ? euhhh, mets ta beuh (?) en avant pis pousse)
celine dion je ne sais pas (ostie qu'nous autres on le sait parzemple)
je suis mort parce que je n'ai pas le désir (meuh non, tu vois, t'avais le désir de l'écrire là ?)
etude de marche chips (une étude d'escalier doritos ça te tente pas à place ?)
réseau contact.com (Euhhh... Jamais entendu parler...)
on sen calisse ferme ta yeule (ok t'as raison, j'en ai assez dit)