30 juin 2004

!!!

J'ai rêvé la nuit dernière que Nadine (mon ex) était virée lesbienne.... Non mais, je débloque complètement !

29 juin 2004

Grrrrrrrr !

13 heures 40. En voiture. Coin St-Denis et Rachel, direction nord.Lumière verte. Devant moi, un Jeep Grand Cherokee 1985, marine, arborant un sticker de l'Université McGill. Femme joufflue au volant. Elle clignote à gauche (elle retourne probablement à Westmount ou à Outremont). INTERDICTION. Je klaxonne. Elle ne bouge pas d'un iota (pas le ti-vieux de Star Wars là). Je reklaxonne. Elle ne bouge toujours pas un poil de son gros cul. Impatient, je la double à droite alors qu'un camion s'amène à toute vitesse pour me sodomiser le pare-choc arrière, pour cause d'arrêt là où nous ne devrions pas. Je la fustige du regard en la dépassant. De son côté, elle fixe toujours au loin mais me décoche le plus insultant des "fingers". Ah ben !!! Ma grosse vieille salope anglo de marde du tabarnac !!! Je suis bouche bée ! J'gage 100$ que toi, t'as certainement pas pensé ET voté hier !!! I have two words for you and they're not "Vote Liberal" !

Élections, suite et fin...

Bon, une autre couple d'années à passer avec un redneck (faux francophone de surcroît) comme premier ministre. De mon côté, j'ai voté pour un parti de gauche. Parce que tant qu'à se faire fourrer, aussi ben se faire fourrer de façon humaine !

Tantôt, attablé devant un allongé aux Deux-Maries, j'examinais les résultats finaux des élections sur une carte géographique qui séparait les comtés en rouge et en bleu (bleu pour les bloquistes et rouge pour les libéraux). Si on regarde de près l'île de Montréal, on se rend compte qu'il y a un amoncelement bleu dans trois comtés qui se touchent au centre de l'île: Laurier, Hochelaga-Maisonneuve et Rosemont-Petite-Patrie. Tout le reste de l'île (à l'exception de l'extrême pointe Est est libérale. Que doit-on en déduire ? Que les francophones de l'île de Montréal sont un village d'irréductibles Gaulois qui se battent contre l'envahisseur ? Qu'à part des papiers et de la merde qui jonchent le sol montréalais, on commence à ressembler de plus en plus à la ville d'Ottawa ? Que les communautés ethniques n'ont pas encore majoritairement intégré les rangs souverainistes ? Que c'est encore et toujours l'argent qui gagne ? Tiens, tiens... Mon discours ressemble étrangement à celui de Jacques Parizeau le soir du dernier référendum. Plus ça change plus c'est pareil. Faut pas se mettre la tête dans le sable. Notre Ti-Jacques au nez rouge avait raison ce soir-là. C'est juste qu'y a pas su comment le dire avec rectitude politique. J'imagine qu'y en avait rien à cirer de la rectitude à ce moment-là.

J'ai l'impression qu'y a des gens qui se sont posés les mauvaises questions hier soir. Mais c'est juste mon opinion. Vous savez ce que j'ai toujours dit: But then again, what the fuck do I know !

Va chier !

Accoudé au rebord de la piscine après 54 longueurs de 25 mètres, 5 minutes de surplace les mains dans les airs et un sprint de 25 mètres franchis en une douzaine de secondes, le tout sans pause.

Elle: Déjà fini ?
Moi (essouflé): J'sais pas ! J,suis mort ! J'ai pas 23 ans moi !!!
Elle: Justement, quel âge t'as coudonc ?
Moi: Tu veux mon vrai âge ou j't'invente n'importe quoi juste comme ça ?
Elle: Ton vrai (z)âge (!!!) wèyons.
Moi: 36 ans
Elle: Han ? T'es pas sérieux ? Eille tu paraîs ben plus jeune que ça.
Moi (tout heureux): Oui c'est ce que les gens disent en général. Mais merci.
Elle: Non mais, tu pourrais être mon grand frère !!!
Moi: (Voir titre du post)

28 juin 2004

Dans mes rêves !

Cours de scénarisation/réalisation qui se donne au Cégep André-Grasset. Une soudaine envie de retourner sur les bancs d'école s'empare de moi.

Pus de jus !

Non je ne ferai pas de gags faciles sur le pus et slash ou sur le jus. Je ne reviendrai pas non plus sur l'histoire de queue ou autres artefacts qui coulent. Je devrais pourtant me sentir un peu scato en ce lundi d'élection. C'est quand même d'la vraie marde toutes ces histoires-là. M'enfin !

Non j'voulais seulement vous aviser que je n'ai plus Internet (pourquoi donc mètteze-je (!!!) toujours un i majuscule au mot Internet ?) chez moi pour cause de jecrissmoncamptisme et ce pour une période indéterminée. J'essayerai cette semaine de remettre mon site en marche sur iQuébec mais m'en font baver avec leurs serveurs. J'suis pas capable d'uploader. Raison(s): Inconnue(s). Veulent juste pas prendre mes fichiers les zenculés ! Faut que je prenne deux minutes pour trouver le pourquoi du pourquoi...

23 juin 2004

Pas un ? Deux !

Ben oui j'veux parler des &?*%$/"@£¤¬¤ de présidents des Tas-Unis. Y a pas une journée qui se passe sans qu'on se fasse chier par l'un d'eux. Voulez-vous ben m'dire ce qui incite des gens à attendre en ligne durant 19 heures pour se faire signer un putain de livre poche par un ex-président ex-terminateur ex-lax ? Faut vraiment pas avoir de vie ! Tiens... Faut pas avoir de vie comme un gars qui prend 5 minutes par jour pour écrire un blog sur le web !

22 juin 2004

ZzZzzzz

Fatigué, la langue en dessous des bras, le trou d'cul à terre (ou c'est pas le contraire ?), les deux yeux dans les poches, la blanche au coin, le couteau à la main, la fourchette dans l'cul, la cuillère en dessous d'la po... Non, ça, ça a pas rapport. Mon ordi me chie entre les mains, mon disque dur saute des coches pis j'ai eu une journée de merde, attablé dans une salle de conférence à l'air ambiant sans grande ambiance. J'm'ennuie de ma douce, y mouille à dormir des clous pis j'joue à la réceptionniste sans cutex... La vie est tellement belle vous trouvez pas ?

21 juin 2004

Uno !

Ok, première affaire cute ! Mon fils m'appelle hier midi ! Voici une petite transcription de la discussion:

- Allo Papa !
- Salut mon coco !
- Oui ça va bien merci !
- (Décalé) Ça va bien mon grand ?
- Ben oui j'viens juste de te le dire
- Oui j'ai entendu mais habituellement, t'attends que le monde te le demande avant de répondre !
- Oui je sais, hihihi !... Tu sais, c'est la fête des Pères aujourd'hui.
-Oui je sais
- Ben je veux t'inviter pour le souper demain. On va aller manger où ça te tente
- Ohhh, t'es ben fin !

Fak j'en profite un peu (chu crasse tout de même) et je décide de continuer ma job de lui développer les goûts culinaires.

- Ok, on va aller manger chez le Viet !
- Ok, à demain
- Bye bye...

Non mais y est tu assez cute ! Le pire, c'est que je lui en aurais même pas voulu si y avait pas pensé m'appeler ! Il devient de plus en plus irrésistible... (non je dirai pas comme son père)...

J'assoie mes fesses......

......ici !

C'est quand même étrange de voir à quel point le simple fait de changer de place me pousse à écrire. Ça doit être mon attrait de la nouveauté j'imagine !

19 juin 2004

Elle dort...

Elle dort, doucement, calmement. J'ai pas envie de la réveiller. Peut-être est-ce que ça lui fera du bien. Peut-être ai-je aussi un peu envie de goûter le silence d'un calme après-midi d'été.

Se retrouver avec soi-même. Ça fait du bien. Comme retrouver un vieil ami perdu de vue depuis longtemps. Parfois, on a même l'impression qu'il a un peu changé.